Des mèmes et des hommes

Dans Blogue

Tags: , , ,

« Les bon trucs sur les médias sociaux je les apprends à regarder les célébrités sur Twitter et Facebook, pas des experts en médias sociaux… »; C’est ce commentaire tout simple lu sur le Twitter de Craig Ballantyne qui a déclenché cette réflexion. Il faut dire que j’avais aussi adoré la présentation de Susan Blackmore sur le même sujet.

Ce dont Craig parle sur son Twitter c’est de reproduire les comportements, concepts, techniques, de gens qui ont du succès plutôt que de se référer aux experts. Ce phénomène n’est pas nouveau on l’appelle un « mème ».

Wikipedia définit un mème comme: « … un élément culturel reconnaissable (par exemple : un concept, une habitude, une information, un phénomène, une attitude, etc.), répliqué et transmis par l’imitation du comportement d’un individu par d’autres individus. L’Oxford English Dictionary définit le mème comme « un élément d’une culture pouvant être considéré comme transmis par des moyens non génétiques, en particulier par l’imitation ». » (source: Wikipedia)

Pourquoi est-ce intéressant? En fait, pourquoi en parler tout court… si c’est fait naturellement et que nous le faisons tous pourquoi est-ce important d’y penser?

Justement, parce que tout le monde le fait. Un des éléments importants d’une stratégie web est de se distinguer de la compétition. C’est vrai de son produit, service mais aussi de son image et moyens de communications utilisés. En tant que consommateur d’information nous sommes de plus en plus insensibles à l’information; partiellement à cause de la quantité d’information dont nous sommes bombardés quotidiennement

Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas imiter les comportements et stratégies qui ont du succès. Si une stratégie fonctionne, il faut l’étudier et voir comment elle s’applique à soi. Déterminer à quel point elle peut être efficace dans son propre marché. L’utiliser et réévaluer sont impact.

En bref, penser avant de répliquer.

Jean-Marc

Articles récents