« RJS » en long et en bref

Dans Blogue

AVERTISSEMENT, ce blog suppose que vous connaissez l’existence des fichiers « RJS ». Si ces trois lettres ne signifie rien pour vous, je vous suggère une recherche sur Google avec les mots clefs Ruby on Rails, RJS avant d’effectuer la lecture de ce blogue.

Pour tous les autres, j’imagine introduire une méthode que j’ai découvert l’autre jour en fouillant le code source permettant l’exécution des fichier RJS. La méthode est publique et même documenté donc, j’assume ici, disponible pour être utilisé. Sans roulement de tambour… la méthode « call » permet d’insérer l’appel à n’importe quelle fonction Javascript à l’intérieur de votre fichier RJS et contrôler l’appel de celle-ci de la même façon dont vous contrôlez l’appel aux méthodes show, remove et autre. Mais pourquoi diantre voudrais-je faire ça? Eh bien! Dans une application Web2.0 vous aurez très certainement vos propres function JavaScript en plus de celle fournit part Prototype et Scriptaculous. La méthode call vous permets d’appeler ces fonctions directement. Dans mon cas (et j’ai hâte de vous montrer cette nouvelle application) c’est aussi pour minimiser la quantité d’information à échanger entre le serveur et chaque client. En plaçant les comportements nécessaire à l’avance dans mon fichier application.js, j’évite d’avoir à transmettre toutes les modifications à effectuer à ma page sur chaque mise-à-jour. Tout ce qui est transmit est l’appel à cette fonction qui se charge ensuite d’effectuer localement l’ensemble des modifications. En bref, rien ne vaut l’expérimentation… lisez donc la documentation de la méthode call et amusez-vous bien! Sur ce… à bientôt je retourne à mon projet (surtout à travailler à l’extérieur, vue sur la piscine, avec ma connection sans fil… )

Articles récents