Mais vous êtes brillant !

Dans Blogue

Tags: , ,

Dernièrement je vous parlait du problème causé par l’utilisation de Kernel.puts sous fast-cgi. On se demande alors comment générer des traces sous Ruby on Rails. Le framework vient avec un utilitaire de trace qui générera, selon la configuration dans environment.rb, un fichier developement.log, production.log ou test.log.

L’objet est accessible sous le modèle, le contrôleur ou le « mailer ». Il définit des méthodes comme « info », « warm » et « error » en fonction de l’importance du message à tracer. Donc, bien simple et presque omniprésent l’utilitaire de trace pour savoir ce que l’application fait.

Bonne trace!

Jean-Marc

Articles récents