Une multitude de langages de programmation

Dans Blogue

En faisant la lecture de la présentation « 10 Things Every Java Programmer Should Know About Ruby »{en} pour OSCON 2005 (il s’agit de la convention du logiciel libre) j’ai trouvé une citation qui vient renforcer ce que je pense des langages de programmation. Voici la citation:

A language that doesn’t affect the way you think about programming is not worth knowingAlan Perlis

En français: Un langage qui

n’affecte pas votre façon de penser sur la programmation ne vaut pas la peine d’être connu. J’ai utilisé, et j’utilise encore, plusieurs langages de programmation dans le cadre de mon travail. Pourquoi? Eh bien, contrairement aux gens qui préfèrent utiliser un seul langage pour tout je préfère utiliser le langage qui vas me permettre de mieux exprimer ce que j’essai d’accomplir. C’est un peu comme parler français, anglais et… pour la comparaison l’inuktitut. C’est bien vrai qu’il est possible de parler anglais tout le temps mais il y a des structures, des mots qui en français sont beaucoup plus adaptés. Et pour la comparaison, si vous parliez de neige dans le détail, l’inuktitut serait le langage de choix puisque son vocabulaire pour décrire la neige est plus détaillé que les autres langues. Pourquoi? parce que c’est le froid et la neige qui entoure les Inuits qui ont façonné la langue. La programmation consiste en exprimer à un ordinateur ce qu’il doit faire dans tel et tel contexte. Pour revenir à l’analogie des gens et des langues, puisque chaque langage de programmaion est né d’un contexte précis et d’une façon de penser précise, il me semble naturel d’utiliser le langage de programmation le plus approprié au problème et contexte d’utilisation.

Articles récents