Bâtir son coffre à outil sous « Ruby on Rails »

Dans Blogue

Que faire lorsqu’on a de petites routines de travail qu’on utilise juste assez souvent pour en faire un module mais vraiment pas assez pour justifier la création d’un controller avec sa propre page? J’vous donne un exemple. J’ai cette mini routine qui me permet de mettre à jour massivement un catalogue de produit sur la base d’un ou deux critères… très simple comme routine, quatre lignes de code. J’pourrais les retaper à chaque fois dans la console ou encore l’intégrer dans mon modèle (quoique qu’elle n’appartient vraiment pas à mon modèle). Mon truc, j’ai placé cette petite routines dans un fichier à part dans un répertoire nommé outils à la racine de mon environnement rails. La beauté de l’histoire c’est dans l’utilisation. J’donne un exemple. La routine suivante je l’utilise quand j’bouzille quelque chose avec mes keywords de recherches (question de réparer ou tester). fichier: keywords.rb —————————————- def rebuildkeywords() Product.find(:all, :conditions=>’searchkeywords is null’).each {|p| p.save } nil end Je n’ai pas bâti de task pour rake. L’effort en valait pas le coût… ce que je fais c’est de charger le module dans la console et appeler directement la fonction. On procède comme ceci à partir de la console: require ‘outils/keywords.rb’ rebuildkeywords pas plus compliqué que ça

Articles récents